Avertir le modérateur

09/03/2009

Le mur et le post-capitalisme

Le débat actuel qui anime "la gauche de la gauche" sur l'opportunité d'un front de gauche s'inscrit dans la dynamique d'une gauche tiraillée entre son passé et son avenir. Jusqu'à récemment encore (c'est à dire jusqu'à la crise) les différents partis d'extrême gauche étaient perçus comme contestataires et prophètes de malheur. Le discours sur le capitalisme inhumain, condamné à aller dans le mur, sur la possibilité d'une autre société, paraissait comme une vieille rengaine qui arrivait à peine à convaincre ceux qui l'entonnaient, eux-mêmes perdus dans le vocabulaire de la rhétorique capitaliste ("croissance","efficacité","prix","consommation"...)

Et puis voilà que c'est arrivé. Le mur est là. Mu par son instinct irrépressible le capitalisme, à l'approche de sa fin, a décidé d'accélerer pour heurter l'obstacle encore plus violemment, espérant peut-être le perforer. Et soudainement un discours qui semblait hors de propos se teinte d'une actualité aveuglante, la gauche de la gauche n'est plus lestée d'un boulet historique mais au contraire aspirée vers un destin inespéré. Mais cette gauche est-elle prête ? Elle qui s'est (re) construite sur l'opposition aux "réformes", au "tout marché", a-t-elle songé à ce qu'elle deviendrait si jamais l'histoire lui donnait raison ?

La création du NPA s'inscrit dans ce contexte particulier. Amorcée à un moment où on sentait le système tiraillé elle s'achève alors qu'il a déjà largement déraillé. Le timing est presque trop parfait. Le NPA est crédité de 9% d'intentions de vote aux européennes et l'ensemble de la gauche radicale de 16 %. Jean-Pierre Mélenchon a également compris l'appel du destin et a claqué la porte du Parti Socialiste pour former le Parti de Gauche, qui a immédiatement rejoint le PC dans un Front de Gauche destiné à créer une dynamique "unitaire". On a déjà discuté cette double création dans ce blog et la question d'une gauche unie est posée plus que jamais. Dans le même temps on évoque la "convergence des luttes", en particulier au NPA pour insister sur le fait que les urnes ne font pas seules le pouvoir. Chacune cherche donc l'unité à sa manière avec pour résultat que le NPA décline l'offre de collaboration du Front de Gauche au prétexte que le PC pourrait se (r)allier au PS aux prochaines régionales. Le NPA qui a été présenté comme une sorte de plate-forme d'intégration des différents mouvements sociaux n'a à vrai dire pas envie d'alliance. Il suffit de consulter ses documents internes où le Front de Gauche est qualifié de "cartel PC/PG" alors même que les négociations n'étaient pas achevées pour se rendre compte que c'est probablement le principe de l'alliance qui est lui-même rejeté.

Le NPA s'inscrit ainsi dans une logique partisane et il trouve malheureusement là sa contradiction. Autant monter des collectifs et discuter est une démarche enrichissante, autant s'astreindre à un agenda pour achever une structure de parti et proposer un programme est un exercice contraignant. Au final ce qui n'est qu'un premier jet devient un référent incontournable dans les négociations avec les autres partis. Ce souci de se rattacher à la lettre du programme provient probablement du fait qu'il s'agit d'un compromis masquant les dissensions internes mais il rend le dialogue quasi-impossible en dehors du NPA. On peut espérer qu'il s'agit d'erreurs de jeunesse mais elles pourraient s'avérer très dommageables à la fois dans le combat électoral et dans la lutten sociale. Déjà se fait jour au NPA un courant unitaire, qui lui-même se scinde entre ceux qui ont rejoint le Front de Gauche et ceux qui militent au sein du NPA...

Olivier Besancenot a bien compris l'impératif historique de rassembler les luttes menées ces dernières années dans les différents secteurs mais il a peut-être commis l'erreur de vouloir les regrouper en un parti, qui impose un agenda électoral à une lutte de terrain.L'exemple du LKP, qui lui tient à coeur, montre bien que la convergence des luttes est possible et victorieuse mais le LKP n'est justement pas un parti. C'est une structure qui regroupe une grand nombre de sensibilités unifiées dans la lutte et dans laquelle chacun peut conserver son identité. La nostalgie d'un grand parti à gauche trouve son origine, comme toute nostalgie, dans l'impossibilité de ce grand parti. C'est désormais la diversité qui s'impose à gauche et c'est cette diversité qui fait la modernité de la gauche par rapport à la droite et à l'UMP.

La gauche ne se limite plus à un parti mais elle tend à s'inscrire dans la vie de tous les jours comme la volonté de reprendre le social, et donc le politique, à son compte. Et c'est bien là que son avenir se joue: dans la reconnaissance que son passé, aussi riche et important soit-il, correspond à sa jeunesse et que sa fragmentation actuelle correspond à sa maturité et non pas à sa décomposition. L'absence de parti politique pourrait succéder dans la doctrine socialiste à l'ère du monopartisme. Cette évolution, qui donnerait de plus en plus de pouvoir aux mouvements sociaux auto-organisés est parallèle à l'évolution d'une démocratie représentative vers une démocratie participative. Le lien social symbolisé par l'état s'est décomposé et a été reprise en charge progressivement par ces mouvements auto-organisés. L'ancien système, combinaison du capitalisme et d'un état répressif, s'oppose de toutes ses forces à cette évolution. Il s'agit d'une évolution au sens qu'on reconnait de fait la désaffection de l'Etat mais on ne place pas la société en état de rupture radicale. Le problème de la révolution/rupture, bien qu'elle s'avère parfois nécessaire, est qu'elle essaie de substituer aux liens sociaux existants des liens artificiels qu'il faut maintenir par la contrainte. Une révolution de fait est plus lente à s'établir dans le temps, elle repose sur une série de ruptures locales qui créent progressivement un nouveau tissu social et qui finissent par accoucher d'une société et des institutions qui lui conviennent.

Quels sont les éléments de cette évolution post-capitaliste, déjà en germe et qui ont été approchés dans les réflexions du NPA:

- la démocratie participative et l'autogestion des corps sociaux déjà constitués

- la déconnexion entre travail et moyens de subsistance, autrement dit la fin du salariat et la gratuité pour tout ce qui ne représente pas un danger d'épuisement des ressources; en particulier, et c'est très important, l'accès libre à la culture et à l'art, la fin du droit d'auteur en tant que droit marchand

- la décroissance de la production marchande et l'appropriation collective du capital déjà constitué par l'humanité

On comprend bien qu'il s'agit là d'autre chose qu'une simple répartition du "pouvoir d'achat". Cette révolution lente est en germe dans la diminution constatée du temps de travail et le développement exponentiel des moyens de communication. Elle ne demande qu'à éclore sous l'impulsion de la crise financière. Encore faut-il que la gauche actuelle se comporte en accompagnateur du changement et non pas en garde-chiourme. C'est ce qu'on attend en particulier du NPA mais pas seulement de lui.

 

Commentaires

serwery www to udzielanie przez dostawcę usług internetowych zasobów serwerowni. Jeszcze precyzyjniej definiując polega to na "zarezerwowaniu" daniu do użytkowania określonej objętości dysku twardego, na której wolno gromadzić pliki tworzące tekst stron WWW i bądź udostępnienie przestrzeni dysku jako położenia dla plików "leżących" w skrzynce mailowej. Inna kategoria hostingu to udzielenie znacznych obszarów dysku, a nawet kompletnego serwera albo kilku - w charakterze materialnego nośnika na rzecz dużego serwisu internetowego, portalu, grupy dyskusyjnej i innych. W każdej z nich chodzi o udzielenie fizycznego miejsca (dysku lub dysków twardych) dla pomieszczenia rozmaitych postaci informacji osiągalnych przez Internet.Dużo usług hosting jest płatnych. Dlatego nie będziemy Cię oszukiwać. Nasze usługi hostingtakże są płatne, z z jedną różnicą, nasze usługi hosting są jednymi z najmniej kosztownych w sieci. Dajemy w ofercie hosting na najwyższym poziomie, po najniższejdopuszczalnej opłacie. Przekonaj się sam i przetestuj naszą jakość! Inwitujemy na stronę internetową. Nasze usługi hostingtakże są płatne, z z jedną różnicą, nasze usługi hosting są jednymi z najbardziej opłacalnych w Internecie Nie dowierzasz? Sprawdź Jeżeli tak to już teraz zajrzyjwstąp na nasz portal i nabierz przekonania o słuszności tego tekstu Nasze usługi hosting oferują najbardziej solidną jakość w najmniejszej cenie. Nie będziesz miał musu wypłcać dużych sum za usługi hosting. Dajemy w ofercie dużo zniżek i promocji specjalnie dla wiernych, ale i również dla nieznanych jeszcze kontrahentów. Sprawdź sam i wejdź koniecznie. Zobaczysz ile jesteś w stanie zachować pieniędzy w portfeluz nami.

Écrit par : micaExpacic | 02/02/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu