Avertir le modérateur

13/06/2009

Miloud Akli et Claudine Louis

Miloud Akli et Claudine Louis. Deux noms qui émergent brusquement de l'actualité. Deux "faits divers" noyés au milieu d'un océan d'"information".

Miloud Akli témoigne. Il a été "molesté" par des policiers alors qu'il regagnait son domicile. Miloud Akli a perdu un ami et son beau-frère dans l'accident d'avion au Brésil qui a officiellement tellement ému nos dirigeants. Les circonstances de sa tragédie personnelle sont particulièrement horribles puisqu'il avait offert le voyage à son beau-frère. Sa femme et lui-même étaient donc particulièrement sous tension lorsqu'ils ont été contrôlés par la police. Malgré l'intervention des voisins et même d'un policier de la BAC, ses "agresseurs" n'ont manifesté aucune indulgence et, selon ses dires, ont été jusqu'à menacer ses enfants.

Claudine Louis est poursuivie et risque cinq ans de prison pour avoir hébergé un réfugié afghan de 16 ans, en situation irrégulière. Claudine Louis habite l'Arière et est tomb&e amoureuse de Massoud et de l'Aghanistant. Elle ne comprend pas qu'on prétende poursuivre les talibans et qu'on criminalise les réfugiés afghans dans un même temps.

Il est vrai que nos médias et nos politiques aiment particulièrement ce qui brille et ce qui fait du bruit. Ils ont à la bouche les victimes des accidents, ils ont dans leur coeur le peuple afghan, ils ont dans leur haine la dictature des "talibans". Mais, par dessous les vagues et leur écume, on repêche des noms comme ceux de Claudine Louis ou Miloud Akli, des gens qui n'ont rien demandé d'autre que le droit d'avoir des sentiments envers les victimes. Mais ici et maintenant, on est coupable d'avoir des sentiments et on est coupable d'être victime. Les morts des accidents d'avion sont respectables tant qu'elles sont couchées sur le papier des journaux, les afghans ne sont médiatiques que s'ils sont piégés dans leurs montagnes, pris entre le feu des insurgés et les bombardements aveugles de l'OTAN.

Miloud Akli et Claudine Louis. Les manuels d'histoire retiendront sans doute le nom de Nicolas Sarkozy, certainement celui de George W. Bush. Les historiens s'inclineront devant la mémoire des oppresseurs et des assassins, quelle que soit leur religion. Il est probable que vos noms à vous, perdus dans la toile, n'iront se nicher que dans quelques mémoires isolées.

On ne retiendra jamais ceux qui font la valeur de la vie, on retiendra ceux qui la figent et la corrompent. C'est pour cela que l'histoire est aveugle, c'est pour cela qu'elle est souvent frappée d'amnésie, les erreurs se répètent parce qu'on glorifie ceux qui les commettent.

Alors pour un instant seulement, je voudrais rendre hommage à Claudine Louis et Miloud Akli, pas pour les prendre en exemple, plutôt pour mettre en lumière la vie qui est en eux et qui est naturellement en chacun de nous. C'est cela qui fait le ferment de nos sociétés et c'est cela qu'il faut préserver en chaque individu.

 

Commentaires

beaucoup appris

Écrit par : Nina_Tool | 26/09/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu