Avertir le modérateur

26/07/2012

La Poubelle Magique (1)

Un grand merci à Fabrice D. dont une des expressions favorites m'a suggéré le titre et même le contenu de ce petit conte.

 

Marina est une petite fille ordinaire. Elle vit au dix-septième étage d'une tour, dans la banlieue d'une grande ville. Souvent elle monte sur sa chaise et par la fenêtre de sa chambre elle regarde les avions de ligne qui font des traits blancs dans le ciel; ou les voitures carrées qui glissent dans le gris tout en bas; ou les gens qui grouillent comme des fourmis affairées.

Marina quand elle sort aime bien aller faire du vélo sur le parvis en bas des tours. D'ailleurs c'est comme ça que toute cette histoire a commencé. Elle pédalait, elle filait sur le béton, quand soudain Soleyman a surgi au coin d'un bosquet. Il poursuivait un ballon, parce que comme d'habitude il jouait au foot avec les autres garçons. Il ne l'a pas regardée et pour l'éviter elle a dérapé en catastrophe et est allée percuter la cage de l'escalier C. Le vélo avait encaissé le choc et elle s'était releéve immédiatement, mais elle s'était mise à pleurer en voyant la fourche de son vélo toute tordue. Soleyman restait planté là bêtement, à la regarder, son ballon dégonflé à la main.

Evidemment le soir à la maison c'était le drame. En voyant les mains écorchées de sa fille, maman répétait que le plus important c'était de ne pas s'être blessée, mais Marina n'arrêtait pas de gémir et de renifler. Son petit frère Théo, exaspéré, était parti s'enfermer dans sa chambre pour ne plus l'entendre.

Puis papa était rentré, avait regardé le vélo, et avait dit qu'il devait pouvoir réparer ça. Il faut dire que le papa de Marina travaillait dans un garage, alors forcément ça l'avait calmée. Pour finir tout le monde avait mangé les spaghettis de maman et Marina s'était remise à sourire.

Mais les semaines avaient passé et le vélo restait là, abîmé, couché à côté de la porte d'entrée au pied du porte-parapluie. Régulièrement, papa passait à côté, tapait sa main sur le front et s'exclamait: "Ah oui, demain, il faut que je pense à l'emporter au garage !" Alors Marina espérait tout la nuit mais, le lendemain, elle se réveillait, courait à la porte d'entrée: papa était parti au travail et le vélo était toujours là. Maman, qui venait aussi de se lever, lui caressait les cheveux et répétait que papa ne le faisait pas exprès, qu'il se levait tôt, qu'il était très fatigué... Marina savait déjà tout celà.

C'est donc à ce moment, disons quelques semaines après l'accident du vélo, que notre histoire a vraiment commencé. Très précisément quand l'oncle Fred, le frère de maman, est venu rendre visite à la famille. L'oncle de Marina est une personne plutôt joviale, qui parle toujours un ton au dessus de tout le monde pour s'assurer qu'on l'écoute bien. Pour son métier l'oncle Fred vend toutes sortes de choses. Ce n'est pas un spécialiste, comme il aime à le répéter, non, lui il s'est fait tout seul, et il n'a pas n'a pas non plus de boutique avec pignon sur rue, il s'est installé sur la "toile" comme on dit. Son métier c'est de trouver des choses à vendre et les gens pour les acheter. Tout simplement.

C'est au milieu d'un grand éclat de rire et entre deux coups de fourchette que l'oncle Fred aperçut le vélo toujours délaissé dans l'entrée. A ce moment il y eut comme un reflet dans son regard, un éclair qui était caractéristique chez lui, mais il n'y eut personne sur le coup pour y faire attention. Il oublia ce qu'il était en train de dire, essuya son visage cramoisi, et demanda:

"Qu'est-ce qu'il a ton vélo, Marina ? Il m'a l'air dans un sale état.

__ J'ai eu un accident dans la cour en bas. Mais c'est pas grave, papa va réparer tout ça.

En disant cela, elle adressa un regard appuyé à son père qui répondit par un sourire gêné.

__ Oui, oui. C'est vrai ça. Ca fait longtemps que je dois l'emmener au garage pour redresser la fourche.

L'oncle Fred eut alors une parole que personne ne comprit, mais c'était habituel chez lui:

__ Hé, hé. Je pense que tu n'en auras pas besoin.

Et il replongea le visage dans son assiette en ruminant un bon mot qu'il voulait placer avant la fin du repas.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu