Avertir le modérateur

25/04/2017

L’ABSTENTION POUR AMPLIFIER LE MOUVEMENT A GAUCHE !

 

Une analyse posée des résultats du premier tour de la présidentielle, au vu de la défense des valeurs sociales et des intérêts des classes populaires, devrait inciter à l’optimisme. Il faut pour cela dépasser la question de la personne de Jean-Luc Mélenchon et ce sera le travail le plus compliqué d’ici les législatives. La gauche sociale a donc recueilli 25% des voix si on additionne les scores de Mélenchon et Hamon, ce qui paraît tomber sous le sens. Jusqu’ici cet électorat était largement pris en otage par un Parti Socialiste converti au libéralisme, au pire par cynisme et au mieux par impuissance.

L’explosion du PS et l’émergence du FN a le mérite de clarifier les idées politiques, même si elle rend plus compliquée l’exercice du gouvernement (et à tout bien y réfléchir doit-on s’en plaindre ?) La « gauche » libérale a donc rejoint un ensemble de type gloubi-boulga, incarné à merveille par Macron, héritier spirituel de Hollande dans la défense des intérêts des classes possédantes. La recomposition à gauche devrait être facilitée par cette scission (qui concerne également Europe Ecologie) autour d’un projet qui permette vraiment la rupture avec le carcan néo-libéral.

Certains regretteront que Mélenchon n’ait pas tendu à la main à Hamon, mais là-aussi la nécessité de clarifier les choses peut justifier ce choix. Peu d’électeurs et de militants de gauche auraient été à même de faire encore confiance à un PS majoritaire, même l’aile gauche sociale. En outre la différence fondamentale entre les deux candidats, à savoir l’attitude à tenir envers les instances européennes, a été largement tranchée par le vote, il est probable qu’elle explique aussi le décrochage de Hamon. Il manquait à gauche une offre politique qui appelle à une rupture claire avec les traités européens. Quand on parle de faire barrage au Front National, on comprend que cet ingrédient faisait cruellement défaut ! Affirmer qu’une alternative sociale à l’Union Européenne actuelle ne pourra pas advenir sans conflit est un nouveau paradigme à gauche, qui a clairement suscité l’adhésion. Au vu du sort réservé à Alexis Tsipras, ça peut difficilement surprendre… Ca ne règle pas la question du choix des armes ou de l’intensité du conflit, mais ça a l’immense mérite de faire émerger sur la scène européenne une force de contestation dont la puissance actuelle est déjà en mesure de faire bouger des lignes. On ne peut s’empêcher de la relier à l’émergence de Jeremy Corbyn au Royaume-Uni.

Un autre avantage de la situation actuelle est que la gauche n’aura pas la fonction présidentielle mais que les deux candidats qualifiés auront du mal à dégager une majorité à l’Assemblée. Pour un mouvement qui s’est largement appuyé sur l’idée d’un changement de Constitution, l’occasion est belle ! On imagine mal que l’objectif présidentiel soit tellement important qu’on puisse considérer un score de 25% comme une désillusion, alors même que l’absurdité de la monarchie présidentielle est au coeur du débat. Il n’y a donc pas d’autre choix que de s’appuyer sur ce mouvement pour pousser encore plus fort aux législatives.

Dans ces conditions, la priorité est de ne pas donner à ses adversaires les armes pour se faire battre. Toute voix de gauche, qu’elle soit en faveur de Macron ou Le Pen, sera immédiatement aplatie par les panzers médiatiques pour être transformée en vote d’adhésion, et elle pèsera psychologiquement sur les législatives. Le pire qu’il puisse arriver à la France c’est que l’un de ces deux-là soit en capacité de diriger le pays ! Une abstention large mènera au contraire à une véritable remise en question du système présidentiel, un affaiblissement de la légitimité de l’élu qui inévitablement renforcera le besoin de remettre à plat les institutions.

Ne pas légitimer le système qui nous a confisqué la démocratie est une condition sine qua non pour espérer amplifier le mouvement aux législatives.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu